au bout de nos reves au bout de nos reves
Au bout de nos rêves

Blog de Voyage de Rémi et Jennifer

"Vivez les rêves que la vie vous défie de rêver." - Martin Luther King

24/11/2016 - Kiwi Male Flower Picking en NZ
Au bout de nos rêves

24/11/2016 - Kiwi Male Flower Picking en NZ

Au bout de nos rêves

Notre premier travail fût le ramassage des fleurs mâles de kiwi.

Tout d'abord enfilage d'un sac qui tombe devant nous accroché aux épaules que l'on est censé remplir de 10 kg de fleurs mâles de Kiwi pesant quelques grammes à l'unité en une journée de 8 à 10h.. Le travail consiste donc à ramasser uniquement les fleurs fermés étant blanche et molles.

Au bout de nos rêves

Un premier doute s'installe bien que l'on nous dise que l'on est censé faire 2 kg à l'heure sachant que le boulot est payé au rendement, c'est à dire au kg et non à l'heure. A 16 dollars le kg cela parait correct, pour le moment...

Après une première heure de ramassage de fleurs de kiwis sous les ordres d'un superviseur, on commence à se poser des questions car notre sac ne pèse vraiment pas lourd. La superviseur nous rassure en nous disant que l'on va s'améliorer au fur et à mesure, on attend donc de voir jusqu'à midi.

Au bout de nos rêves

Il est 12h .. et notre sac n'a pas l'air de peser plus de 2kg pour 4h de travail ... On commence vraiment à en avoir marre. Un allemand se vante d'avoir un gros sac à ses amis mais il n'a pas l'aire de peser si lourd. 4kg au mieux. Ses amis et lui discutent et finissent par abandonner le job.

Au bout de nos rêves

Etant persistants on attend 16h pour partir et se rendre compte qu'à la pesée de nos sacs nous avons fait environ 2,5kg pour 8h de travail... La plupart des gens avaient entre 3 et 8 kg au mieux pour 8h de travail. Soit bien en dessous du salaire de base pour les moins productifs.

Au bout de nos rêves

Voila , fin de notre première expérience de travail en Nouvelle-Zélande. Comme on nous avait prévenu, certains profitent de notre situation de voyageurs en manque d'argent pour nous faire travailler en dessous du salaire minimum.

Au bout de nos rêves

Articles

A savoir

Facebook

Parcourez notre road-trip sur notre MAP